Archives pour la catégorie Les sujets de société

Une cadre du SIEL dénonce la « foi homosexualiste »

Véronique Hervouët est vice-présidente du SIEL, parti allié du Front national au sein du Rassemblement Bleu Marine. Nous l’avons précédemment évoquée dans une lettre ouverte à Sébastien Chenu, lettre dans laquelle nous citons et révélons plusieurs propos homophobes (publics) de cadres, élus et candidats FN.

veronique-hervouet

Celle-ci, qui est psychanalyste, pense en effet qu’on peut « s’interroger sur l’activisme en présence qui consiste à présenter l’homosexualité sur un mode victimaire alors même qu’elle est publiquement présentée comme un nouveau modèle. Car ça n’est pas une vue de l’esprit : le marketing, la pub, la mode, les compagnies d’assurance, les fictions-télé (pour enfants comme pour adultes, et plus particulièrement pour les adolescents), les campagnes politiques s’appliquent à flatter l’homosexualité, à l’instrumentaliser comme un argument de séduction et de vente. Cette promotion de l’homo n’est pas seulement le fait de la communauté homosexuelle, fut-elle sur-représentée parmi les instances médiatiques et culturelles et constituées en efficaces lobbies politiques ». Lire la suite

Lettre ouverte à Sébastien Chenu

M. Chenu,

Vous avez officialisé, ce jeudi, votre ralliement au Rassemblement Bleu Marine en tant que conseiller à la culture. Ancien cadre de l’UMP, vous êtes surtout connu comme cofondateur de GayLib, association libérale qui milite pour les droits des LGBT et dont vous n’êtes plus membre depuis 2012.

Vous ne reniez cependant pas cet engagement passé, et continuez à défendre les droits des homosexuels.

Il nous semble dès lors nécessaire de vous informer, et de révéler, l’ampleur des propos à l’encontre des homosexuels que tiennent les cadres, élus et candidats du FN, et notamment sur les réseaux sociaux.

Julien Rochedy, cadre national du parti qui a tenu des propos controversés sur la « propagande LGBT » a par exemple parlé d’un « exécutif très gay » pour la municipalité de Paris. Il a surtout tenu, au cours d’un débat télévisé entre jeunes militants en 2012, des propos pour le moins radicaux sur le mariage homosexuel (26’50) : « Personnellement, je suis horrifié, absolument horrifié, même, qu’on puisse avoir ce débat en France aujourd’hui. Je déplore d’être né à une époque où on se pose une question si absurde du mariage homosexuel et de l’adoption, appelés en plus sous un vocable « mariage pour tous » qui ne veut strictement rien dire. Ces manifestations, nous avons vu le 16 décembre, pour le mariage gay et l’adoption, ont révélé pas mal de choses […] on a vu ce genre de choses, que je vais vous montrer : un enfant, de 10 ans à peu près, qui tient dans les mains un écriteau sur lequel est marqué : « bite dans le cul ou pas, on veut l’égalité des droits ». Je vous demande à tous ici si vous voulez donner des enfants à ce genre de fous, ou de folles, je ne sais pas comment il faut dire, si vous voulez donner des enfants à ce genre de personnes. […] Ce qui est déplorable, c’est la pédophilie qu’il y a derrière ça. » Lire la suite

Un conseiller municipal FN se considère « peut-être rétrograde »

jean-pierre-sanchezJean-Pierre Sanchez est conseiller municipal FN à Joué-lès-Tours.

Il aime, sur sa page Facebook, des publications qui proposent de « ne pas permettre de l’homosexualité » et déclarent « qu’on ne fait pas des relations sexuelles impures ».

 Ces derniers mots ont peut-être une résonance particulière pour Kevin Sorret, longtemps candidat FN à Wattrelos pour les dernières municipales, et qui s’est finalement présenté à Loos. Il commente en effet un post de Raoul Biondi, candidat FN aux dernières législatives dans le Haut-Rhin qui a aujourd’hui écrit un livre érotique intitulé 63 nuances de Clarisse, et déclare : « J’ai cliqué sur j’aime pour une raison simple.. j’étais entrain de philosopher, en écoutant un petit mix hardcore a fond dans mon appart, sur le sujet suivant : Peut-on ou doit-on calculer la respectabilité de la femme moderne par le nombre de litre d’alcool et le kilométrage de queue qu’elles s’enfilent… quand tu as publié ton post ». Lire la suite

Les économistes du Front national (1/2)

Le Front national tente, depuis le début de la décennie, de mettre en avant son programme économique, qui a longtemps été secondaire dans la doctrine du parti.

Les conseillers qui élaborent ce programme restent cependant peu connus, et ce même de la presse. Les présenter est donc doublement intéressant : pour comprendre les pensées qui sont à l’œuvre derrière le projet économique du Front, et pour juger de la réalité, ou non, de la normalisation au sein de ses cadres.

Illustration Bruno Lemaire

Jean-Richard Sulzer est le conseiller économique du FN le plus souvent évoqué dans les médias. Ancien du centre-droit, diplômé d’HEC, il est parfois présenté comme une des preuves de la « normalisation » du parti. Derrière les lignes du Front, livre de Jean-Baptiste Malet, révèle pourtant que Jean-Richard Sulzer soutient l’idée de mettre « deux mille clandestins au trou » pour « déblayer » (p63), ce qui, même pour le Front national, est une mesure extrêmement violente. Il est aussi à l’initiative de SOS Égalité, une association qui se propose de défendre les victimes… de discrimination positive. Lire la suite