Les propos des candidats FN encore en lice

Nous publions aujourd’hui, avec Le Point, les principaux propos « problématiques » des candidats titulaires du FN présents au second tour. Plusieurs révélations et rappels viennent compléter les informations publiées au premier tour par Libération, Rue89, le Huffington Post, ou, avec nous, par l’Obs ou le Figaro, ou encore par le Lab ou la presse locale (comme Sud-Ouest ou Lor’Actu). La carte éditée par le Point est disponible ici.

julien claudon

Nous révélons par exemple les propos de Julien Claudon, candidat du FN à Villegusien-le-Lac (Haute-Marne) qui écrit sur Facebook : « bounioule et assimilé on va tous les defoncé mdr », mais aussi : « WHITE MAN MARCHES ON!!!!!! Yesssss. », paroles d’une musique qui contient notamment ces mots  : « We washed ourselves in niggers blood and all the mongrels too, we’re taking down the zog machine jew by jew by jew » (qu’on peut plus ou moins traduire par : « Nous nous sommes lavés dans le sang des noirs et des bâtards, nous faisons tomber l’occupation sioniste juif par juif par juif »).

Fabrice Pezzuto, qui se présente à Pechbonnieu (Haute-Garonne), se réjouit lui de la mort d’une « racaille » : « une racaille en moins, c’est déjà ça de gagner pour la société! »

Francine Lesserteur, candidate à Langres (Haute-Marne) qui est accédée au second tour avec 26,83% des voix, a lancé et porté activement une pétition pour interdire en France l’Union des Démocrates Musulmans, et a par exemple écrit : « je souhaite vivement que ce parti soit reconnu comme la plus grande et la plus dangereuse secte de France ( si ce n’est de la planète ). » Pour illustrer son affirmation, elle a joint un article… sur une décapitation de cartel mexicain.

Marie-Pierre Amilhau, qui a obtenu 37,57% des voix à Aix-en-Othe (Aube), se demande elle : « aurions nous déjà abdiqué [face à l’Islam] ? certains sont à l’offensive. et nous ? »

Jean Gratade, candidat dans le Pays de Montaigne et Gurson (Dordogne), dénonce lui le « programme socialo écolos gays » du gouvernement, et écrit sur Mathieu Madénian : « Drole d’humoriste je ne le connais pas; sans doute un barbu déguisé et clairement mal rasé. »

jean gratade

Aline Renck-Guige, candidate à La Crau (Var) et qui a recueilli 38,27% des voix, imagine, en fustigeant « les salles de shoot », que l’on pourrait aussi « apprendre à se piquer dès le collège, entre le cours sur la difficile reproduction des couples homosexuels et le soutien psychologique aux transsexuels ».

La page officielle de Pertuis Bleu Marine, canton du Vaucluse dans lequel le Front national a obtenu 26,07% des voix, publie les propos suivants, en les attribuant à Marco Polo : « Le militant Musulman est la personne qui décapite l’infidèle, tandis que le Musulman modéré tient les pieds de la victime. » La page est apparemment gérée par Alexandre Vallet, responsable FN dans le canton qui s’y présente aussi en tant que suppléant. Nous avons relevé la semaine passée les propos de Jean-Marie Cojannot dans le Vaucluse, candidat à L’Isle-sur-la-Sorgue qui associe régulièrement juifs et puissances financières.

Nous rappelons aussi des informations publiées par la presse sur certains candidats avant les départementales.

Marie d’Herbais, candidate à Savigné-l’Évêque (Sarthe) et intervieweuse de Jean-Marie Le Pen, a ainsi assuré que « L’islam est l’instrument de la juieverie internationale. Point final !!! ».

David Berton, candidat à Albertville-2 (Haute-Savoie), a vu lui des propos relevés par Metronews être rappelés par le Huffington Post : il écrit par exemple, en commentaire d’une vidéo des Inconnus, « Mdr, Les juifs ont toutes les bonnes places et tous les bons rôles et le rôle de l’enculé de service c’est le petite Français, très pertinent, j’adore ! ».

Laure-Emmanuelle Philippe, qui a obtenu 36,78% des voix à Sigean (Aude), relaie sur Facebook la photographie d’un camion de livraison de viande halal couvert de tags : « Vive le Porc », « Nik le Halal », « Nike les les Arabes », « SS ». On y voit aussi une croix gammée et une croix celtique. La candidate « aimer le sens du message ».

Serge Michelini, qui se présente à Bayeux (Calvados), aurait lui publié des commentaires violemment islamophobes. Georges Lemarchand, numéro 3 de la liste aux municipales et aujourd’hui au second tour des élections départementales à Bretteville-l’Orgueilleuse (Calvados), a lui lâché son chien sur le maire de sa ville.

Laurent Hadzamann, candidat à Chaumont-en-Vexin (Oise) et qui a récolté 40,75% des voix au premier tour, a été, comme le rappelle le journal Oise Hebdo, mêlé à une affaire de flics ripoux.

Eric Masson, qui a atteint 43,15% des voix à Sainte-Maxime (Var), a lui été révoqué en 2014 de la police municipale de Cannes après plusieurs mises en cause.

Le reste des informations (c’est-à-dire la très grande majorité d’entre elles) se trouvent sur la carte du Point. Nos premières révélations peuvent aussi être retrouvées ici et ici.

D’autres propos encore auraient pu être ajoutés, comme ceux de Brigitte Lancine, candidate à Saint-Raphaël (Var, 40,97% des voix), qui relaie un texte défendant une préférence à l’emploi pour les nationalistes.

David Perrotin de Rue89 a montré que contrairement à ce que le Front national annonce, des candidats épinglés comme Antoine Ormain à Angers, Mikaël Pinton à Vitré ou Jérémy Aycart à Limoges sont toujours soutenus par le parti. Jacques Coutela, qui avait été suspendu du parti en 2011 pour avoir publié une apologie du terroriste Anders Breivik, « une icône » qui a tué 77 personnes et fait 151 blessés et qui a présenté « ses excuses aux militants nationalistes pour ne pas avoir exécuté davantage de personnes », est lui à nouveau candidat pour le FN.

La rédaction