Qui est Sophie Montel, candidate FN dans le Doubs ?

La candidate FN pour les élections législatives partielles dans le Doubs, Sophie Montel, a obtenu 32,6% des voix au premier tour de ce dimanche. Elle est aussi députée européenne, conseillère régionale en Franche-Comté et membre du comité central du parti. Celle-ci se présente régulièrement pour le compte du Front aux différentes élections depuis les années 1990.

Sophie Montel

Joseph Pinard, ancien député du PS, explique au journal Factuel.info qu’en septembre 1996, alors qu’elle était conseillère municipale de Besançon, Sophie Montel a évoqué « l’évidente inégalité des races ». Nous avions cité ces propos dans un article précédent.

Joseph Pinard reproche également à la candidate du FN une absence de solidarité avec trois membres de la liste frontiste du Doubs aux régionales de 1992 qui ont démissionné après qu’un ex-nazi français, qui ne reniait rien de son passé, a été parachuté par le Front national pour les élections.

Pour respecter les règles sur le non-cumul des mandats, Sophie Montel a dû démissionner de son mandat d’élue municipale après son élection au Parlement européen. Elle reste cependant conseille régionale de Franche-Comté.

Une procédure juridique est par ailleurs en cours contre plusieurs membres de la liste qu’elle a mené aux dernières élections municipales de Montbéliard pour abus de faiblesse d’une dame de 90 ans qui, selon l’Est Républicain, ne « jouirait plus de ses facultés de discernement ». La procédure, cependant, ne concerne pas directement Sophie Montel. Celle-ci a de son côté porté plainte pour atteinte à la sincérité du scrutin et dénonciation calomnieuse.

Note : Nous avons publié une suite à cet article ici.
 

La rédaction