Des chercheurs développent une mémoire non volatile ultra-rapide

“`html

Des chercheurs coréens ont annoncé avoir créé une mémoire à changement de phase plus économique en énergie grâce à l’utilisation de nanofilaments. Non volatile et très rapide, elle pourrait remplacer à la fois la mémoire vive et le stockage des ordinateurs.

Les ordinateurs et smartphones contiennent deux types de mémoire. La première est la mémoire vive, très rapide et servant de stockage temporaire pour les données utilisées pendant la session. Toutefois, elle est volatile, c’est-à-dire qu’elle s’efface lorsque l’appareil n’est plus alimenté. La seconde est non volatile, comme les disques durs ou cartes mémoire. Bien qu’elle soit plus lente, elle conserve les données même lorsque l’appareil est éteint.

Est-ce qu’un aimant pourrait effacer la mémoire d’un disque dur ? La réponse dans cet épisode de Science ou Fiction ! © Futura

Une mémoire innovante

Des chercheurs de l’Institut supérieur coréen des sciences et technologies (Kaist) ont annoncé une percée majeure. Ils ont développé une mémoire à changement de phase qui combine les avantages des deux types de mémoire existants : elle est très rapide et non volatile. Publiée dans la revue Nature, cette nouvelle technologie se distingue par une consommation d’énergie 15 fois inférieure à celle des précédentes mémoires à changement de phase.

Des nanofilaments à changement de phase

Traditionnellement, le processus de réinitialisation de la mémoire nécessite un courant élevé pour faire fondre le matériau à changement de phase. Les recherches antérieures utilisaient une production par lithographie, ce qui augmentait les coûts en raison de la miniaturisation nécessaire pour réduire la consommation électrique. La solution innovante des chercheurs repose sur l’utilisation de nanofilaments à changement de phase. Ces derniers nécessitent beaucoup moins d’énergie pour la réinitialisation et utilisent un procédé de fabrication beaucoup moins coûteux.

Lire aussi :  Huawei présente sa nouvelle montre et un ultraportable rivalisant avec le MacBook Air

Vers l’avenir de la mémoire informatique

Les chercheurs espèrent que cette technologie permettra le développement de mémoire tridimensionnelle verticale haute densité et d’ordinateurs neuromorphiques. Il reste à voir si cette technologie pourra être produite à grande échelle, mais les perspectives semblent prometteuses pour révolutionner le domaine de la mémoire informatique.

“`

Ne ratez plus aucune information en ajoutant L’Entente à vos favoris sur Google News. Ainsi, vous contribuez à notre développement et nous aidez à continuer de vous fournir des informations de qualité. Un grand merci pour votre confiance et votre soutien !

CES ARTICLES POURRAIENT VOUS INTÉRESSER