Microsoft crée une IA dédiée aux services de renseignement américains

Microsoft vient de lancer le premier grand modèle de langage conçu spécifiquement pour traiter les informations les plus sensibles. Entièrement déconnectée d’Internet, cette IA doit servir aux services de renseignement américains.

Les services de renseignement collectent de grandes quantités de données, mais ne peuvent pas utiliser les nouvelles intelligences artificielles pour les aider à faire le tri. Impossible de confier des informations classées secrètes à ces IA qui sont connectées au Web. Pour y remédier, Microsoft vient de créer sa propre IA entièrement déconnectée d’Internet.

Selon Bloomberg, elle est basée sur le grand modèle de langage (LLM) GPT-4 d’OpenAI et a été spécifiquement développée pour les services de renseignement américains, comme la CIA. Le système est sécurisé grâce à un « air gap », autrement dit, il est physiquement déconnecté d’Internet pour empêcher tout risque de piratage des données ultra-sensibles.

Un supercalculateur déconnecté d’Internet

Microsoft travaille sur cette IA depuis 18 mois et elle fonctionne sur un « cloud » local, constitué notamment d’un supercalculateur situé dans l’Iowa. Ce modèle de langage est entièrement statique : il n’apprend pas de ses interactions avec les utilisateurs et ne retient aucune information des fichiers lus. Cela évite qu’il puisse dévoiler des informations classifiées par erreur. « C’est la première fois que nous disposons d’une version isolée – où isolée signifie qu’elle n’est pas connectée à l’internet – et qu’elle se trouve sur un réseau spécial qui n’est accessible qu’au gouvernement américain », a déclaré William Chappell, directeur technique pour les missions stratégiques chez Microsoft.

Lire aussi :  Guide Ultime pour Développer une Stratégie de Marketing Automation Efficace

L’IA fonctionne depuis une semaine, mais elle doit encore être testée et validée par les différents services de renseignement avant de pouvoir être utilisée avec des informations sensibles. À terme, environ 10 000 personnes devraient pouvoir y accéder.

Ne ratez plus aucune information en ajoutant L’Entente à vos favoris sur Google News. Ainsi, vous contribuez à notre développement et nous aidez à continuer de vous fournir des informations de qualité. Un grand merci pour votre confiance et votre soutien !

CES ARTICLES POURRAIENT VOUS INTÉRESSER